La valeur du jour à Wall Street - Salesforce confirme ses ambitions à moyen terme

(AOF) - Au sein d'un marché américain déprimé, Salesforce gagne 1,34% à 139,63 dollars, galvanisé par la présentation de ses objectifs à horizon 2026. A l'occasion d'une journée investisseurs, le fou...


(AOF) - Au sein d'un marché américain déprimé, Salesforce gagne 1,34% à 139,63 dollars, galvanisé par la présentation de ses objectifs à horizon 2026. A l'occasion d'une journée investisseurs, le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance a confirmer cibler une croissance annuelle moyenne interne des revenus d'environ 17%, soit 50 milliards d'euros sur l'exercice 2026. Ils s'élevaient à 22,5 milliards de dollars en 2022. Salesforce précise que les changes auront désormais un impact négatif de 2 milliards sur son chiffres d'affaires.

Les investisseurs s'attendaient à que cet objectif soit abaissé à 48 milliards de dollars. Neutre sur la valeur, UBS juge que cette prévision d'activité est une surprise positive modeste.

La firme technologique a aussi confirmé son objectif de 31 milliards de dollars de revenus sur l'exercice en cours.

La marge opérationnelle ajustée est, elle, attendue à au moins 25% contre 18,7% en 2022. UBS note qu'elle reste bien inférieure au niveau des géants logiciels de la précédente génération. Elle est conforme aux attentes des investisseurs.

Salesforce a aussi récemment dévoilé un programme de rachat d'actions de 10 milliards de dollars.




AOF - EN SAVOIR PLUS



Le marché juteux des bases de données

Ce marché mondial, mature, devrait générer plus de 40 milliards de dollars de recettes cette année contre 22 milliards de dollars en 2017, d'après IDC. Contrairement à ses ambitions initiales, SAP n'a pas réussi à détrôner Oracle. Cela provient essentiellement de l'évolution majeure sur ce marché avec l'irruption d'Amazon Web Services ou de Google Cloud. Bénéficiant d'un avantage concurrentiel important en tant qu'hébergeurs des données des entreprises, ces intervenants ont gagné de belles parts de marché sur les dernières années. Toutefois, face à un appétit croissant des entreprises pour les données à forte valeur ajoutée, les acteurs traditionnels ont une carte à jouer.


Rotation maximale des effectifs

Les entreprises du secteur des services informatiques ont constaté le départ de plus de 20 % de leurs effectifs en douze mois. Cette tendance n'est pas inhabituelle dans le secteur mais elle atteint une ampleur inédite, dans un contexte de forte croissance et de belle dynamique de recrutement. De plus les collaborateurs ont de nouvelles exigences et aspirations. Le principal critère est la flexibilité du travail et la façon dont il est mis en place dans l'entreprise. La société américano-indienne Cognizant a vu environ 35% de ses 330.000 ingénieurs quitter l'entreprise en un an. Capgemini, regroupant 32.000 salariés français, a récemment subi sa première grève depuis 2008, avec une demande de hausse collective des rémunérations.





2022 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :