La valeur du jour en Europe - SKY signe un début d'année solide

(AOF) - Sky (+1,42% à 9 265 pence) signe une des plus fortes progressions du FTSE 100 britannique après avoir publié des résultats du premier trimestre solides. Ces performances sont d'autant mieux ac...


(AOF) - Sky (+1,42% à 9 265 pence) signe une des plus fortes progressions du FTSE 100 britannique après avoir publié des résultats du premier trimestre solides. Ces performances sont d'autant mieux accueillies qu'elles interviennent dans un contexte difficile pour le secteur de la publicité, même si le groupe de télévision payante peut compenser une baisse éventuelle de ses revenus publicitaires par la vente de ses abonnements. Sur la période de trois mois close fin septembre, Sky a enregistré une croissance de 11% de son Ebitda, à 582 millions de livres sterling.

Le groupe de télévision payante est donc parvenu à maîtriser ses coûts opérationnels malgré ses investissements dans les contenus. Sky a notamment obtenu les droits de diffusion du championnat allemand de football (Bundesliga), ce qui s'est traduit par une hausse de 30 millions de livres de ses coûts dans ce pays

Pour Jefferies, cette tendance devrait se maintenir et pourrait aboutir à un relèvement du consensus Bloomberg qui prévoit pour l'heure une hausse de 5% de l'Ebitda annuel de Sky. Si les trois prochains trimestres vont enregistrer un impact plus significatif de la hausse des coûts liés à la Bundesliga, prévient Jefferies, ces derniers devraient rester sous contrôle. Surtout que Sky n'aura sans doute pas d'investissements trop importants à réaliser dans ses infrastructures mobiles.

Outre la maîtrise de ses coûts, Sky a bénéficié de la croissance de 5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 3,29 milliards de livres sterling. Particulièrement significatif compte tenu de sa contribution à l'activité globale du groupe, le marché britannique a enregistré une croissance de 4% à 2,19 milliards. En ligne avec la performance du trimestre précédent, cette hausse confirme le redressement de cette zone après le point bas atteint au troisième trimestre 2016/2017 (+2,6%).

Autre signe positif, Sky a attiré au premier trimestre 160 000 nouveaux abonnés, un chiffre en hausse de 51%.

Saluant ces performances solides, Liberum a également jugé que les craintes concernant la réussite de l'OPA de Fox sur Sky - le titre du groupe britannique évolue avec une décote "significative" sur le prix proposé par l'américain - sont surfaites et croit que le deal va se faire. Fort de cette double analyse, le broker a relevé de Conserver à Acheter sa recommandation sur Sky et maintenu son objectif de cours à 1060 pence.





AOF - EN SAVOIR PLUS

Communication - Medias

D'après son bilan 2016, l'ACPM (organisme de référence en matière de mesure d'audience de la presse) estime que la diffusion papier payée de la presse écrite a été en recul de 3,4% en moyenne l'an passé, et même de 4,3% pour la presse magazine. En revanche, la fréquentation des sites de presse a progressé de 7% en 2016, avec un bond de 45,6% pour la consultation depuis un mobile (sites et applications). La lecture de la presse en PDF s'est caractérisée par une diffusion en hausse de 54,6% sur un an.
Au final les Français lisent désormais davantage la presse en numérique (56%) qu'en papier (44%) et le mobile est même devenu le premier mode de lecture sur écran, devant l'ordinateur et la tablette.
Le PDF représente désormais 17% des ventes de la presse quotidienne nationale, soit un bond de 47% en un an. Néanmoins ce format ne pèse que pour 1% à 5% des ventes des autres types de presse (magazine, régionale, professionnelle...).
Opérateurs télécoms

Suite à la fin des frais d'itinérance (surcoûts payés lors de l'utilisation du mobile à l'étranger) en Europe courant juin, les opérateurs vont perdre une rente. La Commission Européenne estime que la suppression du " roaming " devrait entraîner une perte de 1,2 milliard d'euros de revenus pour les télécoms européens. Les opérateurs s'y préparent depuis plusieurs années déjà et ont dû s'adapter dans le passé à des pertes de revenus. En 2007, la Commission européenne a réduit les prix des appels et des SMS de 92% et celui des données en itinérance de 96%, par rapport à 2012. Le " roaming " a déjà été supprimé par Free lui-même en mars dernier, et par Orange et Bouygues, en mai.
Vodafone a appelé la Commission européenne à autoriser davantage de fusions entre opérateurs, pour compenser la perte de revenus.

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :