La valeur du jour en Europe - CECONOMY à la peine après ses résultats trimestriels

(AOF) - Ceconomy chute de 9,03% à 5,14 euros sur la place de Francfort dans le sillage de ses comptes du troisième trimestre. Sur la période, le distributeur d'électronique a réduit sa perte nette à 6...


(AOF) - Ceconomy chute de 9,03% à 5,14 euros sur la place de Francfort dans le sillage de ses comptes du troisième trimestre. Sur la période, le distributeur d'électronique a réduit sa perte nette à 62 millions d’euros contre -90 millions un an plus tôt. Pour sa part, l’Ebitda ajusté s’est établi à 10 millions d’euros contre 26 millions d’euros. L’Ebit est lui négatif de 45 millions d’euros (hors participation dans Fnac Darty), soit 15 millions d’euros de moins, pénalisé par des dépenses supplémentaires de 80 millions d'euros engagées dans le cadre du programme de réorganisation.

Quant au chiffre d'affaires, il atteint 4,6 milliards d'euros, en hausse de 0,2%.

Dans le détail, le commerce en ligne a progressé de 1,7% sur les trois derniers mois, tandis que les services se sont repliés de 8,4% (influencés par une base de comparaison élevée).

"Au cours du troisième trimestre, nous avons poursuivi nos progrès et initié des changements structurels", a commenté Karin Sonnenmoser, CFO de Ceconomy.

"Dans l'ensemble, nous sommes confiants en l'atteinte de nos objectifs pour l'ensemble de l'année", a ajouté Karin Sonnenmoser.

Ainsi, Ceconomy a confirmé ses objectifs pour l'exercice 2018/19, et prévoit notamment une légère croissance du chiffre d'affaires total par rapport à l'exercice précédent. Le groupe s'attend également à une légère baisse de l'Ebitda et de l'Ebit, hors contribution de l'investissement dans la Fnac Darty. 

Par ailleurs, Ceconomy s'attend à ce que les investissements contribuent à hauteur d'environ 22 millions d'euros aux résultats de l'exercice 2018/19.




AOF - EN SAVOIR PLUS

Distribution spécialisée

Selon la Fédération du Commerce Spécialisé, Procos, le mois d'avril 2019 aura été difficile pour le secteur en France avec une activité qui a reculé de 5,7% à surface égale. L'équipement de la personne a pâti d'une très forte baisse (-16%) suite à un épisode météo défavorable. Les magasins de rue en centres-villes, compte tenu du poids relatif de l'équipement de la personne, ont particulièrement souffert. L'impact des actions Gilets Jaunes s'est poursuivi, les consommateurs étant réticents à se déplacer.
A fin avril et depuis le début de l'année, le chiffre d'affaires du commerce spécialisé, à surface égale, décroit légèrement (-1,3%) et comme les mois précédents, l'activité des centres commerciaux de centre-ville est particulièrement difficile en 2019 (-3,4% sur 4 mois).
Sur l'ensemble de l'année 2018, le commerce spécialisé a subi un recul de 3,3% de son chiffre d'affaires et une chute de 6,7% de la fréquentation dans les magasins. Décembre 2018, qui a été très marqué par le mouvement des Gilets jaunes, a enregistré une baisse d'activité de 3,9% pour les magasins. Suite à la mise en place de fortes baisses de prix les enseignes ont dû affronter une dégradation de leurs marges.

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :