La valeur du jour à Wall Street - Lyft explose ses objectifs d'Ebitda ajusté au second trimestre 2022

(AOF) - Le titre Lyft (+ 13,28% à 19,70 dollars) s'est nettement apprécié à Wall Street après que la société, grande rivale d'Uber, a publié des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre. L'...


(AOF) - Le titre Lyft (+ 13,28% à 19,70 dollars) s'est nettement apprécié à Wall Street après que la société, grande rivale d'Uber, a publié des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre. L'Ebitda ajusté s'est ainsi élevé à 79,1 millions de dollars, soit une progression de 232% par rapport à l'année précédente, et bien au-delà des 10-20 millions de dollars que la société avait annoncés précédemment. Son chiffre d'affaires de 990,7 millions de dollars est en hausse de 13% par rapport au trimestre précédent et de 30% par rapport à l'année passée.

Pour le deuxième trimestre clos au 30 juin 2022, Lyft, le rival d'Uber, a publié un bénéfice net ajusté de 46,4 millions de dollars, contre une perte nette ajustée de 18 millions de dollars au deuxième trimestre 2021.

La perte nette du deuxième trimestre 2022 s'élève en revanche à 377,2 millions de dollars, contre 251,9 millions de dollars pour la même période en 2021. La perte nette du deuxième trimestre comprend 179,1 millions de dollars de rémunération à base d'actions et de charges sociales connexes.

Lyft a engrangé un chiffre d'affaires de 990,7 millions de dollars au deuxième trimestre, contre 765 millions de dollars au deuxième trimestre de 2021, soit une hausse de 30% en glissement annuel.

L'Ebitda ajusté a été de 79,1 millions de dollars, soit une amélioration de 55,3 millions de dollars par rapport au deuxième trimestre 2022. La marge était de 8,0%, contre 3,1% au deuxième trimestre 2021.

"La surperformance de notre Ebitda ajusté au deuxième trimestre reflète la stratégie des actions rapides et déterminantes que nous avons mise en œuvre au cours du trimestre pour générer une croissance et des bénéfices supplémentaires", a déclaré Elaine Paul, directrice financière de Lyft. "Nous sommes confiants dans notre capacité à continuer à naviguer en dépit des vents contraires macroéconomiques et à fournir de solides résultats commerciaux à long terme."




AOF - EN SAVOIR PLUS



Menace sur le système énergétique européen

Premier importateur de gaz allemand, Uniper affiche 54 % des volumes qu'il achète en provenance de Russie. Suite à la guerre en Ukraine, le groupe doit acquérir les volumes qui lui manquent sur le marché au comptant, dont les prix ont explosé. En difficulté, il a sollicité une aide de l'Etat allemand, ce qui fait peser des inquiétudes sur l'ensemble des énergéticiens européens. Néanmoins l'allemand RWE et le français Engie ont réagi en faisant valoir que leur situation était très différente. RWE a souligné qu'il était moins dépendant du gaz russe. Quant à Engie, il bénéficie de la diversification de ses sources d'approvisionnement, avec une augmentation des volumes de GNL livrés en France et des contrats avec la Norvège et l'Algérie. Par ailleurs le groupe a adapté sa stratégie de couverture pour renforcer sa résilience.

2022 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :