La valeur du jour à wall Street - JPMorgan : les fusions & acquisitions et les reprises de provisions dopent les profits

(AOF) - Première banque américaine à présenter ses résultats, JPMorgan a dévoilé des profits plus élevés que prévu grâce aux reprises de provisions et à ses performances dans la banque d'investissemen...


(AOF) - Première banque américaine à présenter ses résultats, JPMorgan a dévoilé des profits plus élevés que prévu grâce aux reprises de provisions et à ses performances dans la banque d'investissement et la gestion d'actifs. Ainsi, au troisième trimestre, le bénéfice net de la banque a progressé de 24% à 11,69 milliards de dollars, soit 3,74 dollars par action. Mais en dépit de cette bonne publication, le titre JPMorgan perd 2,52% à 161,20 dollars, souffrant comme les autres valeurs financières du recul des taux longs.

Corrigé des éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 3,03 dollars, dépassant légèrement le consensus Refinitiv s'élevant à 3 dollars.

Du fait de la pandémie, les banques américaines ont enregistré en 2020 d'importantes provisions afin de faire face au risque de non-remboursement de crédits. Le scénario pessimiste ne s'est pas concrétisé, et elles peuvent désormais reprendre une partie de leurs provisions. Les reprises de provisions sont élevées à 2,1 milliards de dollars entre juin et septembre, permettant au coût du risque d'afficher un solde favorable de 1,5 milliard de dollars.

Dans le même temps, les revenus de JPMorgan n'ont progressé que de 1% à 29,647 milliards de dollars, ressortant sous les attentes : 29,79 milliards de dollars. Les produits d'intérêt ont progressé de 1% à 13,2 milliards de dollars du fait notamment de la croissance du bilan.

Le produit net bancaire de l'établissement a été soutenu par la division de banque de financement et d'investissement. Celle-ci a vu son bénéfice net bondir de 29% à 5,6 milliards de dollars pour des revenus en progression de 7% à 12,4 milliards de dollars.

La banque d'investissement s'est distinguée avec des revenus en progression de 45% à 3 milliards de dollars soutenus par les marchés primaires actions et le conseil pour les opérations de fusions & acquisitions.

En revanche, les revenus tirés des activités de marché ont reculé de 5% à 6,3 milliards de dollars. Le courtage sur les Taux, crédit, changes et matières premières (FICC), a en effet enregistré une chute de 20% de ses revenus à 3,47 milliards de dollars. Les revenus de JPMorgan dans le courtage actions ont néanmoins bondi de 30% à 2,6 milliards.

En gestion d'actifs, le bénéfice net a progressé de 36% à 1,194 milliard de dollars pour un produit net bancaire en augmentation de 21% à 4,3 milliards de dollars. Les actifs sous gestion s'élevaient à 3 000 milliards de dollars, soit une hausse de 17%, grâce à la hausse des marchés et à la collecte.




AOF - EN SAVOIR PLUS



De nombreux défis pour les banques européennes

Le modèle européen de la banque de détail est particulièrement mis à mal face à l'essor du digital. Certaines se retirent de cette activité, comme c'est le cas d'HSBC. A cela s'ajoute une progression des risques. Ainsi, d'après la BCE, la forte activité des grandes banques sur le marché des opérations à effet de levier et les marchés des produits dérivés liés aux actions les exposent à une prise de risque excessive.
Quant aux banques françaises, depuis la crise sanitaire, elles sont exposées de façon croissante au risque cyber suite à la nécessité de basculer massivement et rapidement des activités financières vers le télétravail et la prestation de services à distance.

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :