La valeur du jour à Paris LVMH toujours aussi dominateur

(AOF) - LVMH gagne 1,75% à 645 euros après la publication de ventes trimestrielles une nouvelle fois impressionnantes. Les observateurs, qui s'attendaient à pareille performance, sont également rassur...


(AOF) - LVMH gagne 1,75% à 645 euros après la publication de ventes trimestrielles une nouvelle fois impressionnantes. Les observateurs, qui s'attendaient à pareille performance, sont également rassurés par les prévisions du numéro un mondial du luxe. Si la demande a ralenti en Asie au mois d'août en raison de la résurgence de la pandémie et des craintes d'une hausse des impôts pour les plus fortunés en Chine, le propriétaire de Louis Vuitton et Christian Dior a assuré que la dynamique était bien repartie en septembre sur ce marché clef pour lui, comme pour le reste du secteur.

Au troisième trimestre 2021 clos fin septembre, LVMH a réalisé un chiffre d'affaires de 15,1 milliards d'euros, en croissance organique de 20%, conformément aux attentes des analystes. Comparé au troisième trimestre 2019, la hausse atteint 11%.

L'activité Mode et Maroquinerie, vaisseau amiral du groupe grâce à Louis Vuitton a vu ses ventes bondir de 24% en organique à 7,452 milliards. Par rapport au troisième trimestre 2019, la croissance organique atteint 38%, identique à celle enregistrée sur les six premiers mois de l'année. Les Etats-Unis et l'Asie poursuivent une progression à deux chiffres.

Dans le contexte de sortie progressive de la crise sanitaire, le groupe est confiant dans la poursuite de la croissance actuelle. LVMH compte sur le dynamisme de ses marques et le talent de ses équipes pour renforcer encore en 2021 son avance sur le marché mondial du luxe.

Ce matin, cette publication a fait l'unanimité chez les analystes qui insistent sur la reprise d'une tendance solide en Chine après la faiblesse du mois d'août.

Citi a ainsi confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 838 euros sur LVMH. "Le chiffre d'affaires trimestriel est contrasté, mais la Mode et la Maroquinerie ont battu des records, l'amélioration en Asie au mois de septembre et des perspectives favorables devraient continuer de porter le groupe", écrit le broker dans une note.

De son côté, Deutsche Bank a relevé son objectif de cours de 600 à 610 euros tout en réitérant sa recommandation Conserver. Les ventes du groupe au troisième trimestre ont dépassé de 4% la prévision du broker. Ce dernier revoit à la hausse ses estimations de bénéfice et, légèrement, ses prévisions pour le quatrième trimestre compte tenu de la confiance apparente affichée par le management.

Jefferies a quant à lui confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 725 euros. "Les ventes du troisième trimestre et à neuf mois sont rassurantes, le groupe faisant à nouveau très bien ce qu'il fait le mieux", souligne le bureau d'études. 

Ce dernier n'a relevé aucun sujet de préoccupation chez le numéro un mondial du luxe. S'il reste prudent sur le secteur à court terme, l'analyste continue de penser que LVMH constitue le gagnant structurel.




AOF - EN SAVOIR PLUS



Révolution culturelle pour l’univers du luxe


D’après le cabinet Bain, en 2020, les achats en ligne devraient faire un bond, pour représenter 23% du marché contre seulement 12% en 2019. Si, jusqu’à présent, ce sont essentiellement les inaugurations de boutiques dans le monde qui assuraient la croissance des grandes maisons, le e-commerce devient la priorité. Les points de vente vont devoir devenir plus efficaces, en misant sur les technologies et les data.
Le leader mondial donne l’exemple. Pour LVMH il est nécessaire de changer d’état d’esprit. Il a décidé de  passer en «digital first» pour ses défilés et sa commercialisation. Cela constitue un virage stratégique fort car, l’an passé, le groupe a réalisé seulement 8,5% de son chiffre d’affaires en ligne. 

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :