La valeur du jour à Paris ALSTOM décroche le plus gros contrat ferroviaire de l’histoire du Danemark

(AOF) - La bonne dynamique commerciale d’Alstom ne se dément pas. Le géant français du ferroviaire a signé un méga-contrat de 2,6 milliards d'euros auprès de la compagnie ferroviaire publique danoise ...


(AOF) - La bonne dynamique commerciale d’Alstom ne se dément pas. Le géant français du ferroviaire a signé un méga-contrat de 2,6 milliards d'euros auprès de la compagnie ferroviaire publique danoise DSB. Il s’agit tout bonnement du plus gros contrat ferroviaire de l’histoire du Danemark. En parallèle, Alstom bénéficie également d’un relèvement de recommandation de Citi. Ces bonnes nouvelles permettent au titre de se distinguer sur la place de Paris avec un gain de 1,67% à 44,31 euros.

Dans le détail, la première commande ferme porte sur 100 trains régionaux Coradia Stream et l'entretien complet ; elle s'élève à 1,4 milliard d'euros. Par ailleurs, le contrat-cadre prévoit 15 années d'entretien supplémentaires, ainsi que la possibilité de commander d'autres rames.

La livraison des " Fremtidens Tog – Nye Tog " de DSB (Trains du Futur – Nouveaux Trains) devrait débuter au dernier trimestre 2024. Les trains seront assemblés sur le site de Salzgitter, en Allemagne.

Une fois en service, cette nouvelle flotte opèrera comme une ligne régionale rapide, et reliera la région danoise de Frederikshavn au Nord, à Rødby dans le sud-est, via la capitale Copenhague.

" Le modèle Coradia destiné à DSB a été spécialement adapté pour répondre aux besoins du réseau ferré danois, et sa vitesse maximale de 200 km/h facilitera la mobilité partout dans le pays ", explique Alstom, ajoutant que " chaque rame sera composée de cinq voitures à un étage, et dotée de 300 places assises ".

Ce méga-deal n'est pas la seule bonne nouvelle du jour pour Alstom. En effet, Citi est désormais à l'Achat sur la valeur, avec un objectif de cours fixé à 55 euros. Le rail est l'une des formes de transport les plus écologiques et le broker s'attend à ce que le retour du trafic ferroviaire après la pandémie et le soutien des plans d'investissements gouvernementaux stimulent la croissance du marché.

L'analyste ajoute que les incertitudes entourant le véritable coût de l'intégration de Bombardier Transport sont désormais intégrées. Lors de la prochaine journée Investisseurs, le broker pense qu'Alstom annoncera un objectif de marge à moyen terme de 9-10%.




AOF - EN SAVOIR PLUS

Biens d'équipement

Après quatre années de forte croissance, portée en particulier par l'aéronautique, l'automobile et la mécanique, les achats de machines-outils en France ont légèrement baissé en 2018 selon l'étude de marché annuelle du Symop, le syndicat professionnel du secteur. Les ventes ont atteint 1,632 milliards d'euros en France, en baisse de 0,6% par rapport à 2017. Face à ce ralentissement, les producteurs français ont mieux résisté que leurs voisins européens, notamment allemands et italiens. Leur positionnement sur des marchés de niche, plutôt haut de gamme, leur est donc profitable. Avec 739 millions d'euros de machines produites en 2018 ils constituent seulement 3% de la production européenne. Les commandes ont très légèrement progressé (+0,9%).
Le Symop table sur une progression limitée à 2% du marché des machines-outils en 2109 en raison de la conjoncture internationale, marquée par le Brexit et la guerre commerciale sino-américaine.


2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :