La Bourse de Tokyo perd plus de 3% à l'ouverture

La Bourse de Tokyo cédait lundi plus de 3% dans les échanges, alors que le yen s'appréciait nettement face au dollar, un mouvement de change défavorable pour les entreprises exportatrices japonaises, ...

La Bourse de Tokyo cédait lundi plus de 3% dans les échanges, alors que le yen s'appréciait nettement face au dollar, un mouvement de change défavorable pour les entreprises exportatrices japonaises, et que la pandémie de Covid-19 faisait toujours rage.

L'indice vedette Nikkei perdait 3,08% à 18.792,67 points en début de séance, annulant d'emblée une grande partie de ses gains de vendredi, jour où il avait pris près de 3,9%. L'indice élargi Topix reculait de 3,19% à 1.412,91 points.

Le marché d'actions japonais "devrait être dominé par des prises de bénéfices à la suite des pertes à Wall Street et de la tendance à un renforcement du yen", selon une note de Okasan Online Securities.

Tous les secteurs d'activité étaient dans le rouge sur l'indice Nikkei, notamment les télécoms, les secteurs de la banque et du pétrole.

Le président américain Donald Trump a déclaré dimanche que le pic de mortalité du Covid-19 aux Etats-Unis devrait "probablement avoir lieu dans deux semaines", et son conseiller spécialiste des maladies infectieuses, Anthony Fauci, a évoqué la possibilité que la pandémie fasse "entre 100.000 et 200.000" morts dans le pays.

Vers 00H40 GMT le dollar descendait à 107,74 yens, contre 107,94 yens vendredi à 21H00 GMT. La monnaie japonaise s'appréciait aussi face à l'euro, qui valait 119,67 yens contre 120,26 yens vendredi.

Un euro s'échangeait par ailleurs pour 1,1107 dollar, contre 1,1141 dollar vendredi à 21H00 GMT.

Les cours du pétrole étaient en fort repli lundi matin en Asie: vers 0H30 GMT le prix du baril de brut américain WTI lâchait 3,77% à 20,7 dollars, et celui du baril de Brent de la mer du Nord perdait 4,65% à 23,77 dollars.

© 2020 AFP