Cybersécurité : la Charter of Trust compte désormais 16 membres

En février 2018, lors de la Conférence de Munich sur la Sécurité, neuf organisations ont signé la première charte commune mondiale pour une cybersécurité renforcée. Un an après, la Charter of Trust co...

En février 2018, lors de la Conférence de Munich sur la Sécurité, neuf organisations ont signé la première charte commune mondiale pour une cybersécurité renforcée. Un an après, la Charter of Trust compte désormais 16 membres. En plus de Siemens et de la Conférence de Munich sur la Sécurité (MSC), les signataires sont AES, Airbus, Allianz, Atos, Cisco, Daimler, Dell Technologies, Deutsche Telekom, Enel, IBM, NXP, SGS, Total et TÜV Süd. La Charter of Trust accueille désormais pour la première fois deux autorités gouvernementales dans ses rangs, en tant que membres associés : l'Office fédéral allemand de la sécurité de l'information (BSI), qui est l'une des institutions les plus importantes pour les experts en cybersécurité, et le Centre national de cryptologie d'Espagne (CCN). CCN est une agence étatique espagnole rattachée au Centre national de renseignement. L'université technologique de Gratz, en Autriche, adhère aussi à Charter of Trust en tant que membre associé.

La Charter of Trust s'est fixée des objectifs pour 2019. Outre l'approfondissement et l'élargissement du dialogue politique, les membres prévoient de faire progresser deux thèmes : la "cybersécurité par défaut" et l' "éducation" - c'est-à-dire les paramètres prédictifs de cybersécurité intégrés dans les produits et d'autres environnements, ainsi que les efforts de formation à l'intérieur et à l'extérieur des entreprises.

Selon le Centre stratégique et d'Etudes Internationales (CSIS), les menaces pesant sur la cybersécurité en 2018 ont entraîné des pertes de 500 milliards d'euros dans le monde entier, chiffre en augmentation constante à mesure que le monde se numérise : selon Gartner, 8,4 milliards d'appareils en réseau étaient utilisés en 2017, en augmentation de 31% par rapport à 2016. Ce chiffre devrait atteindre 20,4 milliards d'ici 2020.

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :