Clôture Paris : le CAC40 repasse sous les 5.600 pts

LA TENDANCE En légère baisse de 0,1% en fin de matinée, le CAC40 a accentué son recul en cours de séance pour terminer à -0,76% à 5.571 pts. Les résultats des groupes bancaires américains, pourta...

LA TENDANCE

En légère baisse de 0,1% en fin de matinée, le CAC40 a accentué son recul en cours de séance pour terminer à -0,76% à 5.571 pts. Les résultats des groupes bancaires américains, pourtant globalement supérieurs aux attentes, n'ont pas réussi à soutenir la tendance à Wall Street qui subit aussi quelques prises de profits. La perspective de voir la Réserve fédérale américaine baisser ses taux d'intérêt dès la fin juillet n'est pas favorable au secteur financier, et Wells Fargo, comme Citigroup et JP Morgan, font déjà état d'une contraction de leurs marges nettes d'intérêts. Par ailleurs, la situation commerciale internationale reste complexe, Trump ayant en effet jugé que le chemin était "encore long" vers un accord commercial avec la Chine...

ECO ET DEVISES

Sur le front macroéconomique, les données du logement de juin ont déçu aux Etats-Unis puisque les mises en chantier aux Etats-Unis sont ressorties au nombre de 1,253 million d'unités, contre un consensus de place de 1,261 million et un niveau révisé à 1,265 million en mai. Les permis de construire ont quant à eux chuté de 6,1%, à 1,220 million, au plus bas depuis mai 2017.

Les investisseurs anticipent toujours un geste d'assouplissement monétaire de 0,25 pt fin juillet à l'initiative de la Fed... En attendant la publication du Livre Beige de la banque centrale US ce soir, Robert Kaplan, le président de la Fed de Dallas, estime qu'une baisse de taux "modeste, restreinte, limitée" pourrait être justifiée, tandis que Charles Evans (Chicago) a souligné qu'une baisse des taux d'un demi-point dès le 31 juillet pourrait aider la banque centrale américaine à atteindre plus rapidement son objectif d'inflation...

Sur le marché des changes, l'euro remonte un peu à 1,1230$.
Le brut glisse encore après sa correction d'hier. Le Brent cède 3,6% à 64,20$ entraînant le secteur de l'or noir avec lui.

VALEURS EN HAUSSE

Europacorp : +5% avec STEF (+4%) et Infotel (+3%)

Virbac (+3%) a réalisé au deuxième trimestre 2019 246,1 millions d'euros de chiffre d'affaires, en progression de +4,1% à taux réels et de +3% hors effet favorable des taux de change. Sur l'ensemble du premier semestre 2019, le chiffre d'affaires ressort à 463,6 millions d'euros, soit une évolution globale de +7,8%. Hors impact favorable des taux de change, le chiffre d'affaires est en progression de +6,6%. Virbac confirme ses prévisions annuelles : une croissance du chiffre d'affaires à taux constants comprise entre 4% et 6% par rapport à 2018.

Vetoquinol : +2,5% avec Synergie

Hermès monte de 2% avec Voltalia

Nexity : +1,5% suivi de Coface, Neurones, Argan et AST Groupe

VALEURS EN BAISSE

Vallourec abandonne 5% à 2,42 euros, alors que le broker Jefferies reste à 'conserver' sur le dossier en visant un cours de 2,50 euros. UBS était auparavant repassé de 'neutre' à 'vendre' sur le groupe tubiste avec un cours cible ajusté à 1,90 euro. Morgan Stanley avait déjà dégradé le groupe parapétrolier de 'pondération en ligne' à 'sous-pondérer' tout en portant son objectif de cours à 3 euros début juillet, la reprise pour les sociétés de services pétroliers restant cahoteuse, inférieure à la normale et fragile, contrairement aux cycles haussiers précédents, selon le courtier...

Technicolor : -6% avec Mauna Kea (-4%) suivi de Stentys, Michelin, Rallye

Haulotte : -3,5% avec Chargeurs, Ipsen, Riber et DBV

Total (-2,7%) et TechnipFMC (-2,5%) reculent aussi de 1,5% malgré la bonne tenue des cours du brut (près de 65 dollars le Brent).

Casino : -2,5% avec Innate, CGG, Arkema, Imerys et Iliad

Faurecia (-2%) RBC Capital Markets a reconduit son opinion "sous-performance" avec un objectif réduit de 32 à 31 euros.

Atos : -2% avec Air France KLM

Société Générale : -1%. JP Morgan a remonté son avis de "neutre" à "surpondérer" et son objectif de 27 à 28 euros.

Eiffage (-1%). Le groupe a annoncé le rachat de B3 Ecodesign, spécialisé dans la transformation de containers en lieux d'habitation.

Nicox perd 0,7%. Au 30 juin, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 17,3 ME comparés à 23,5 ME au 31 mars 2019 et à 22,1 ME au 31 décembre 2018. Ce montant ne comprend pas les 2 ME de paiement initial versés par Ocumension pour l'octroi d'une concession de licence ni les 3 M$ de paiement d'étape versés par Eyevance, ces deux paiements ayant été reçus en juillet. Le chiffre d'affaires net pour le deuxième trimestre 2019 s'est élevé à 5,2 ME contre 0,2 ME au cours du deuxième trimestre 2018.

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :