CAC40: nouveau rebond avant les prochaines statistiques

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est en hausse en début de séance dans le sillage du redressement de Wall Street et de Tokyo, en attendant une nouvelle série d'indicateurs économiques. L'ind...

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est en hausse en début de séance dans le sillage du redressement de Wall Street et de Tokyo, en attendant une nouvelle série d'indicateurs économiques. L'indice CAC 40 gagne 0,8% à 4735 points.

Peu fournis ces dernières semaines, les volumes devraient rester limités en raison du lundi de la Pentecôte, jour férié dans plusieurs pays, dont l'Allemagne et la Suisse.

En France, l'indice des acheteurs PMI d'IHS Markit signale une forte détérioration de la conjoncture dans le secteur manufacturie, le taux de contraction se repliant toutefois par rapport au sommet historique d'avril. L'indice se redresse de 31,5 en avril à 40,6 en mai.

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei affichait des gains de plus de 0,8% lundi en fin de journée, la hausse des valeurs tournées vers l'export comme Nintendo ou Hitachi l'emportant sur les récents signes de tensions commerciales.

Les marchés chinois étaient également orientés favorablement, l'indice CSI 300 des principales valeurs de Chine continentale progressant notamment de plus de 2,7%.

A New York, le S&P 500 s'était adjugé près de 0,5% vendredi, le Nasdaq gagnant pour sa part 1,3% à la faveur d'un retour en force des semi-conducteurs en cette ultime séance du mois de mai.

Dopé par la bonne santé des valeurs de la haute technologie et les injections de liquidités records de la Fed, le Nasdaq affiche désormais des gains cumulés de 43% sur les 10 semaines écoulées.

Une nouvelle semaine importante attend les investisseurs, avec la publication, prévue vendredi, du rapport toujours très suivi sur l'emploi américain.

La réunion, jeudi, du conseil des gouverneurs de la BCE devrait néanmoins constituer l'élément marquant de la semaine, les marchés espérant de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

Les investisseurs attendent notamment une extension du plan 'Pandemic Purchase Program' (PEPP) mis en place par l'institution de Francfort, un programme flexible de rachats d'actifs d'au moins 750 milliards d'euros visant créances commerciales, obligations souveraines et obligations d'entreprises.

Du coté des valeurs, EDF et son partenaire, le géant chinois du nucléaire CGN, ont annoncé avoir franchi une nouvelle étape dans la phase de construction du projet EPR de Hinkley Point, au sud-ouest de l'Angleterre, avec la coulée du béton de la dalle du deuxième réacteur.

Sanofi annonce la clôture de la vente de ses 13 millions d'actions ordinaires Regeneron par voie d'offre publique, au prix de 515 dollars l'action, l'option de surallocation ayant été pleinement exercée par les banques coordinatrices.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :