A suivre aujourd'hui... Solutions 30

(AOF) - Au deuxième trimestre, Solutions 30 a enregistré un chiffre d’affaires de 216,0 M€, en hausse de +22,9% (+19,8% en organique). " Cette croissance organique très soutenue est notamment tirée pa...


(AOF) - Au deuxième trimestre, Solutions 30 a enregistré un chiffre d’affaires de 216,0 M€, en hausse de +22,9% (+19,8% en organique). " Cette croissance organique très soutenue est notamment tirée par les contrats majeurs signés fin 2020 en Belgique dans le domaine de l’énergie, et au 1er semestre 2021 en Italie et en Espagne dans le secteur des télécoms " a expliqué le spécialiste des solutions pour les nouvelles technologies.

Sur le plan commercial, le groupe a ainsi signé plus de 300 millions d'euros de nouveaux contrats d'une durée moyenne de 3 ans, dont 50% avec de nouveaux clients et 65% dans le secteur des télécoms. Le Benelux, l'Angleterre et l'Espagne contribuent plus particulièrement à cette bonne performance.

A l'occasion de cette publication, Solutions 30 a précisé avoir " engagé au début du mois de juillet un plan de transformation destiné à renforcer son organisation en matière de gouvernance, de gestion des risques et de conformité ". Le groupe prévoit d'avoir mis en place de nouvelles procédures de gestion et de contrôle au dernier trimestre 2021.

Pour l'ensemble de l'exercice en cours, Solutions 30 anticipe la poursuite d'une croissance rentable à deux chiffres de son activité, avec toutefois une base de comparaison plus élevée au second semestre 2021 qui avait bénéficié d'un effet rattrapage en sortie de confinement.




AOF - EN SAVOIR PLUS



Des emplois menacés


Selon les prévisions du Syndicat professionnel des acteurs du numérique (Syntec Numérique), le recul de l’activité devrait atteindre 4,6% pour l’ensemble de l’année 2020. Néanmoins la fin d’année a été plus clémente pour les professionnels. La situation s’est légèrement améliorée depuis septembre, au niveau des appels d’offres et du carnet de commandes.
Les acteurs du conseil en technologies auront particulièrement souffert en 2020, en enregistrant une chute de 12,3% de leur activité. Ils sont, en effet, très présents dans deux secteurs particulièrement impactés par la crise sanitaire, l’aéronautique civile et l’automobile. C’est dans le conseil en technologies que le risque de suppressions d’emplois est le plus important. Syntec Numérique évalue à 10.000 les postes en danger sur ce créneau.
Très prudents, les professionnels s’attendent à un rebond de 1% pour le secteur en 2021. 

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance