A suivre aujourd'hui... NAVYA

(AOF) - Navya, spécialiste des véhicules autonomes et des nouvelles solutions de mobilité intelligente et partagée, a signé un accord de financement de 30 millions d'euros avec la Banque Européenne d...


(AOF) - Navya, spécialiste des véhicules autonomes et des nouvelles solutions de mobilité intelligente et partagée, a signé un accord de financement de 30 millions d'euros avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Ce financement s'articule en 2 tranches (A et B) de 15 millions chacune avec une maturité de 5 ans à compter de chaque tirage. La Tranche B est soumise à des conditions de performance. Le tirage est à la discrétion de Navya et au moment du tirage de la Tranche A, des bons de souscription représentant 1,5% des actions de Navya seront émis.

Cet accord fait suite aux différentes levées de fonds (capital et dette) intervenues en 2018 et porte le financement total reçu par Navya à près de 80 millions d'euros depuis le 1er janvier.

Le groupe juge ainsi disposer " de larges moyens pour renforcer son leadership technologique, développer ses équipes commerciales et marketing et investir dans des marchés connexes stratégiques, tout en poursuivant son expansion internationale ".




AOF - EN SAVOIR PLUS

Automobiles - Constructeurs


Les véhicules diesel voient leurs ventes reculer très significativement sur le marché français. En mars et avril la part des moteurs diesel dans les ventes de voitures particulières neuves est tombée sous la barre des 40% : 39,83% en mars, et 39,97% en avril, selon les données du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles). Cette forte chute souligne un tournant depuis le début de 2018 car cette part était encore de 45% en décembre 2017, et de 47,3% sur l'ensemble de l'année 2017 (contre 73% en 2012). Cette tendance est liée non seulement au scandale du " dieselgate " mais aussi à la décision de certaines municipalités d'interdire ce type de véhicules prochainement. Certains constructeurs ont déjà supprimé leur offre. Du fait d'une absence de réelle alternative en véhicules électriques ou hybrides, ce sont les véhicules à essence qui profitent de ce déclin, avec une part de 53,4% des ventes au premier trimestre (47,3% sur la même période de 2017). Le déclin est commun à toute l'Europe car, selon l'ACEA (Association des constructeurs européens), la part du diesel a chuté à 37,9% en moyenne au premier trimestre, contre 44,8 % sur l'ensemble de 2017.


2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :