A suivre aujourd'hui... NATIXIS

(AOF) - Ce 28 juin 2020, Natixis et La Banque Postale ont signé l’accord de rapprochement des activités de gestion de taux et assurantielle annoncé en décembre 2019, marquant la création d'un leader e...


(AOF) - Ce 28 juin 2020, Natixis et La Banque Postale ont signé l’accord de rapprochement des activités de gestion de taux et assurantielle annoncé en décembre 2019, marquant la création d'un leader européen, avec plus de 415 milliards d'euros d’encours sous gestion pour le compte de grands clients institutionnels à fin mai 2020. L’entité commune sera détenue à 55 % par Natixis (à travers sa filiale Natixis Investment Managers) et à 45 % par LBP (à travers sa filiale LBP Asset Management), dans le cadre d’une gouvernance équilibrée.

Philippe Setbon, actuel directeur général d'Ostrum AM, dirigera la future société. Mathieu Cheula, qui deviendra membre du directoire de La Banque Postale AM à compter du 1er septembre prochain, assurera la direction générale déléguée de la future entité commune et rejoindra Ostrum AM à compter du closing de l'opération.

La société de gestion explique qu'elle aura un rôle clé de consolidation à jouer sur le marché européen dans les prochaines années et cherchera rapidement une croissance significative des volumes. " L'optimisation de son modèle opérationnel couplé aux fortes perspectives commerciales offertes par ce rapprochement, devra par ailleurs permettre le renforcement de la rentabilité de la société commune ", soulignent Natixis et La Banque Postale.

La réalisation de l'opération de rapprochement est prévue pour le quatrième trimestre 2020, sous réserve de l'obtention des autorisations requises auprès des autorités réglementaires compétentes.




AOF - EN SAVOIR PLUS

Finance - Banques

La vie est dure pour les banques européennes ! Ces dernières sont d'abord soumises à une régulation très stricte, qui leur impose des contraintes de fonds propres et de liquidités (Bâle III). Les banques américaines, qui n'ont pas ces contraintes, génèrent des marges supérieures et dominent le créneau lucratif de la banque d'investissement. De plus les taux d'intérêt bas ou nuls pèsent sur la rentabilité. A cela s'ajoute la concurrence de la Fin Tech et des Gafa. D'ailleurs les grands établissements rachètent des fintechs pour contrer cette menace technologique. Mais la lutte contre Facebook ou Google, qui offrent des services gratuits en se rémunérant sur l'exploitation des données de paiement, s'annonce très complexe.

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :