A suivre aujourd'hui... M6

(AOF) - Le résultat opérationnel courant (EBITA) consolidé de M6 a atteint 165 millions d'euros, en progression de 95,7%, reflétant essentiellement la hausse des revenus publicitaires. Il intègre en o...


(AOF) - Le résultat opérationnel courant (EBITA) consolidé de M6 a atteint 165 millions d'euros, en progression de 95,7%, reflétant essentiellement la hausse des revenus publicitaires. Il intègre en outre l’impact de la comptabilisation d’aides publiques exceptionnelles à hauteur de 16,9 millions. Hors éléments non récurrents, l’EBITA a retrouvé son niveau du premier semestre 2019 (148,1 millions d'euros vs 148,3 millions d'euros). La marge opérationnelle s'est élevé à 23%, hors aides publiques, contre 15,1% au premier semestre 2020 et 20,7% au premier semestre 2019.

" Cette amélioration reflète la pertinence du recentrage stratégique sur les médias TV et Radio (acquisition pôle Jeunesse au S2 2019), et la flexibilité du Groupe dans la gestion de ses coûts de programmes (malgré le surcoût de l'Euro 2020) et de ses autres coûts ", a commenté le groupe de médias.

Le chiffre d'affaires consolidé est ressorti à 645 millions d'euros, en hausse de 15,7%. Les recettes publicitaires plurimedia ont progressé de 32,1% à 529,1 millions d'euros et se rapprochent de leur niveau d'avant-crise. Après un début d'année difficile, marqué par la poursuite de la crise sanitaire, elles ont bénéficié d'un effet de base favorable à partir de la mi-mars (début du 1er confinement 2020) et de la reprise de la consommation des ménages. Retraités des effets périmètre, les revenus non-publicitaires sont en progression de 3,1%.

Evoquant ses perspectives, le groupe de médias a précisé que l'activité publicitaire actuelle reste bien orientée, sans préjudice d'éventuels effets liés à la crise sanitaire.




AOF - EN SAVOIR PLUS



La presse magazine en effervescence


En deux ans cette presse a considérablement évolué en France. Les trois groupes leaders (Lagardère, Bertelsmann et Mondadori) se sont quasiment désengagés pour laisser la place à de nouveaux acteurs. Le groupe Lagardère ne conserve aujourd’hui que « Paris Match » 
et le « 
JDD »
. Les titres « Elle »
, « 
Version Femina »
, « 
Télé 7 Jours », « France Dimanche »
, « 
Ici Paris »
ont été cédés à un nouvel entrant, Czech Media Invest (CMI), contrôlé par le tchèque Daniel Kretinsky.
Pascal Chevalier, issu de la Net économie, s’est, lui, emparé de Mondadori France (« 
Grazia »
, « 
Biba »
, « 
Closer »
, « 
Science & Vie »
) l’an passé, après avoir repris « Marie France »
e
n 2013. Son groupe dispute désormais la position de leader avec Prisma Media qui pourrait tomber dans le giron de Vivendi, contrôlé par Vincent Bolloré. Prisma Media détient notamment les titres « Femme Actuelle », « Geo », « Gala », « Voici », « Télé-Loisirs » et « Capital ».

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :