A suivre aujourd'hui... INVENTIVA

(AOF) - Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose,...


(AOF) - Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l'oncologie, annonce aujourd'hui la fin du recrutement des patients dans son étude de Phase IIa iMProveS (improve MPS treatment) en Europe évaluant odiparcil dans le traitement de la mucopolysaccharidose de type VI (MPS VI).

Au total, 20 patients ont été inclus dans cette étude de Phase IIa, contre un objectif de 24 initialement. Compte tenu du mécanisme d'action d'odiparcil, la société estime que ce nombre de patients est suffisant pour évaluer le profil de sécurité d'odiparcil et son impact sur des biomarqueurs d'efficacité pertinents (mesure des glycoaminoglycanes (GAGs) dans l'urine, la peau et les leucocytes).

Par ailleurs, Inventiva est également convaincu que ce nombre de patients est suffisant pour identifier les signes précoces d'efficacité clinique chez les patients traités par thérapie enzymatique de remplacement (TER) et chez ceux non traités par TER. Par conséquent, Inventiva prévoit d'amender le protocole de l'étude afin de modifier la population cible à 20 patients.





LEXIQUE

Essais cliniques (Phases I, II, III)
Phase I : test de la molécule à petite échelle sur les humains pour évaluer sa sécurité, sa tolérance, ses propriétés métaboliques et pharmacologiques. Phase II : évaluation de la tolérance et de l'efficacité sur plusieurs centaines de patients pour identifier les effets secondaires. Phase III : évaluation du rapport bénéfice / risque global auprès de plusieurs milliers de patients.



AOF - EN SAVOIR PLUS

Pharmacie - Santé

En 2018, les opérations de fusions et acquisitions dans le secteur ont avoisiné les 200 milliards de dollars, soit une hausse sensible par rapport à 2017. Et 2019 commence fort avec la reprise par Bristol-Myers Squibb (BMS) de la biotech Celgene, spécialiste de l'oncologie, pour 74 milliards de dollars. Ensemble, ils donnent naissance à un géant pesant 33,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires, numéro un mondial en oncologie (62 % de son chiffre d'affaires) et dans les maladies cardio-vasculaires.
Les acquisitions se multiplient dans la biotechnologie face au besoin des " Big Pharma " de renouveler leurs produits. Plus de 71% des médicaments en développement clinique l'an passé sont issus de biotechs, selon le syndicat professionnel américain, BIO. Le japonais Takeda a ainsi acquis l'irlandais Shire, pour 81,7 milliards de dollars. De son côté, Eli Lilly sa racheté la biotech Loxo Oncology pour 8 milliards de dollars, juste après que GSK a mis la main sur une autre biotech américaine, Tesaro.

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :