A suivre aujourd'hui... Esker

(AOF) - Au premier semestre, Esker a vu son résultat net bondir de 40% à 7,58 millions d'euros et son résultat opérationnel courant de 53% à 9,2 millions d'euros. Le spécialiste des solutions d’automa...


(AOF) - Au premier semestre, Esker a vu son résultat net bondir de 40% à 7,58 millions d'euros et son résultat opérationnel courant de 53% à 9,2 millions d'euros. Le spécialiste des solutions d’automatisation des cycles de gestion affiche ainsi une marge opérationnelle courante de 14,3% contre 11,06%, un an auparavant. Le chiffre d'affaires a progressé de 22% à taux de change constants et 19% en taux courants à 64,35 millions d'euros.

Afin d'alimenter sa croissance sur les exercices futurs, Esker prévoit d'intensifier ses efforts de recrutement sur le deuxième semestre pour dépasser les 900 collaborateurs au début de l'exercice 2022. Grâce au dynamisme commercial enregistré sur 2021, cela se fera dans le respect des standards de rentabilité du groupe.

Malgré un effet de base moins favorable, le deuxième semestre 2021 devrait confirmer le fort dynamisme de l'activité d'Esker à la fois en termes de chiffre d'affaires et de prises de commandes.

La croissance annuelle à taux de change constants devrait dépasser les 17% et le chiffre d'affaires passer la barre des 130 millions d'euros. En l'absence d'événement extérieur significatif venant pénaliser l'activité (changements liés à la pandémie, évolution défavorable des devises, etc) les résultats financiers de l'exercice 2021 seront en ligne avec les performances du premier semestre et en forte progression par rapport à 2020.




AOF - EN SAVOIR PLUS

Informatique - Editeurs de logiciels

La dernière étude menée par EY pour le compte du Syntec Numérique souligne que les éditeurs français ont affiché une croissance de 10% de leur chiffre d'affaires l'an passé (à 16 milliards d'euros). Néanmoins cette croissance avait atteint 13% entre la période 2016/2017. De plus certains de ces grands acteurs traversent des difficultés : ainsi Criteo, numéro deux du classement, a subi un recul de son activité (passée de 2,036 milliards en 2017 à 1,947 en 2018). De même l'activité édition de Sopra Steria a reculé de 619 millions d'euros à 615,5 millions en 2018. Sans les dix premiers éditeurs du classement, le secteur afficherait une croissance de 18%. Le chiffre d'affaires généré par le Saas est passé de 24% à 37 % en trois ans pour les éditeurs. Tous les acteurs de moins de 5 ans développent désormais des offres Saas. La plupart des éditeurs soulignent que la pénurie de talents sur le marché constitue un frein à leur développement.

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Société(s) citée(s) :
Société(s) citée(s) :